Le K Samka

icone language    icone language

Didier Bezace - Le Cas Sneijder


  • Didier Bezace - Le Cas Sneijder
  • Didier Bezace - Le Cas Sneijder
  • Didier Bezace - Le Cas Sneijder
  • Didier Bezace - Le Cas Sneijder
  • Didier Bezace - Le Cas Sneijder
  • Didier Bezace - Le Cas Sneijder
  • Didier Bezace - Le Cas Sneijder
  • Didier Bezace - Le Cas Sneijder
  • Didier Bezace - Le Cas Sneijder
  • Didier Bezace - Le Cas Sneijder

Photo Nathalie Hervieux


Portrait Didier Bezace
Le Cas Sneijder de Jean-Paul Dubois est une étape supplémentaire - après "Les Heures Blanches" de Ferdinando Camon, "Pereira prétend" d’Antonio Tabucchi, "Aden Arabie" de Paul Nizan et la préface de Jean-Paul Sartre, "La Femme changée en renard" de David Garnett et quelques autres textes...–, de mon travail théâtral autour et en compagnie d’auteurs de la littérature romanesque.
J’y retrouve Pierre Arditi à qui j’ai confié le rôle de Paul Sneijder; cette nouvelle création sera la continuation d’un compagnonnage artistique et amical que nous avons entamé en 2001 avec "L'école des femmes" créée dans la Cour d’honneur au Festival d’Avignon, puis "Elle est là" de Nathalie Sarraute, "La Moustache" d’Emmanuel Carrère créées au Théâtre de la Commune ainsi que "Les Fausses Confidences" de Marivaux en 2009.
Il sera entouré de l’équipe artistique et de certain(e)s des comédien(ne)s qui m’accompagnent dans mon travail théâtral depuis de nombreuses années.
Le Cas Sneijder est avant tout le portrait d’un homme blessé, seul fragile rescapé d’un terrible accident d’ascenseur, que ce tragique événement force à regarder l’univers qui l’entoure, les gens qui le peuplent avec une lucidité nouvelle. Paul Sneijder n’est pas un combattant, il cherche à survivre et à comprendre l’impérieuse et mécanique verticalité du monde et les conséquences tragiques qu’elle entraine pour lui; il résiste à cette machine infernale en s’obstinant à rester lui-même, il démissionne d’une vie active et conforme aux normes d’une société conformiste, bien pensante, qui ne lui pardonne pas cette déviance : au motif de le soigner, on le surveille...
« Aussi hilarant que désespéré » commentait la presse à la sortie du livre en 2012; effectivement c’est un mélange de cocasserie, d’inquiétude profonde, de drôlerie incongrue, de méchante hypocrisie qui peut faire de ce récit au théâtre, une comédie où le désenchantement se mêle à l’humour et à l’amertume.
L’action du Cas Sneijder se situe au Canada, plus précisément à Montréal, dans un univers de mégapole côtoyant de grands espaces verdoyants ou enneigés selon les saisons, propices à l’image cinématographique. C’est dans ce vaste monde surdimensionné que Paul vit son exil intérieur. Le théâtre n’ayant ni la vocation, ni les moyens d’une reconstitution réaliste de cette nature, c’est l’espace mental de Paul qui sera sur scène, le lieu scénographique de prédilection, il est peuplé de schémas, de graphiques, de notes et de chiffres qui sont le produit de sa réflexion obstinée et de sa recherche obsessionnelle des vraies raisons qui ont provoqué l’accident dont il a été victime. Cet espace finit par envahir et annuler celui du domicile conjugal dont on ne devinera que des bribes de temps à autre.
Que sera donc le Cas Sneijder sur scène...? Peut-être le théâtre d’un complot inévitable du monde vertical contre un homme couché qui n’y peut plus trouver sa place. Ou bien une comédie acide et parfois inquiétante où l’hypocrisie, la mauvaise foi, une certaine forme de cruauté sont autant d’épreuves que Sneijder endure aussi patiemment que possible, jusqu’à l’écœurement et la révolte, l’implosion ? Ce sera certainement l’itinéraire incongru et souvent cocasse d’un survivant têtu dont les réponses à 3 l’indifférence hautaine des « univers à hauts potentiels » sont autant de petites résistances à l’inhumanité ambiante. Il y a quelque chose d’une nature tchékovienne chez Paul Sneijder, fragile, désabusé, il est d’un monde vétuste, en voie de disparition, un monde trop modestement humaniste pour lutter contre l’absurde folie des ascenseurs et la vaincre. Sa défaite est la nôtre, les vertigineuses ascensions, même les plus fulgurantes, ne nous mènent pas au paradis mais en enfer...

Didier Bezace, janvier 2017

Voir les dates de tournée

"Le Cas Sneijder"

D’après Le cas Sneijder de Jean-Paul Dubois,
© Éditions de l’Olivier, 2011
Également disponible aux Éditions Points

Adaptation et mise en scène de Didier Bezace

Avec
Pierre Arditi, Paul Sneijder
Sylvie Debrun, Anna Keller, épouse de Paul
Morgane Fourcault, Marie, fille de Paul
Thierry Gibault, Yorgos Charisteas
Philippe Morier-Genoud, Charles Wagner-Leblond
Fox, Charlie
Et les voix de Aurélien Gabrielli, Hugo Matthias Hejnar, Nicolas

Collaboratrice artistique et accessoires : Dyssia Loubatière
Dramaturge : Laurent Caillon
Scénographie : Jean Haas et Didier Bezace
Lumières : Dominique Fortin
Création sonore : Pierre Bodeux
Musique : Olivier Lecoeur, Reynaldo Hahn, Didier Squiban, Terje Rypdal & David Darling
Costumes : Cidalia da Costa, assistée de Anne Yarmola
Maquillage - Coiffure : Cécile Kretschmar
Educateur animalier : Max Crochet, Fabrice Kein
Construction de décor : Atelier Devineau
Régie générale et régie lumière : Léo Thévenon
Régie plateau : Jeanne Putelat
Régie son : Pierre Bodeux
Machiniste-accessoiriste : Amina Rezig
Habilleuse, coiffeuse : Liza Winzelle



Production et Coproduction

Production et coproductions en cours : L’Entêtement Amoureux, Compagnie Didier Bezace; Théâtre de l'Atelier; Théâtre des Célestins – Lyon; La Coursive de La Rochelle; Groupe Michel Boucau; Théâtre de Versailles; Théâtre-Sénart, Scène nationale; Châteauvallon-Scène Nationale; avec la participation artistique du Jeune Théâtre National.
L’Entêtement Amoureux, Compagnie Didier Bezace est conventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication





Dates de tournée

Création le 21 février 2017 au Théâtre de l'Atelier à Paris
21 février au 22 avril 2017 (relâche lundis) - Théâtre de l'Atelier - Paris
25 et 26 avril 2017 - Théâtre Montansier - Versailles (78)
2 au 6 mai 2017 - Scène Nationale La Coursive - La Rochelle (17)
8 au 13 mai 2017 - Scène Nationale La Coursive - La Rochelle (17)
16 au 21 mai 2017 - Théâtre des Célestins - Lyon (69)
23 au 28 mai 2017 - Théâtre des Célestins - Lyon (69)
30 mai au 3 juin 2017 - Théâtre des Célestins - Lyon (69)
7 au 11 juin 2017 - Théâtre-Sénart, Scène nationale (77)
15 au 17 juin 2017 - Scène Nationale - Châteauvallon (83)

Ce spectacle sera disponible en tournée saison 2018-2019
.
.


Prochaine création de Dyssia Loubatière / Didier Bezace


"Jacob, Jacob"
- CREATION 2018 -
Dyssia Loubatière
Didier Bezace
Lien vers la page de Dyssia Loubatière - Jacob, Jacob
En savoir plus...

.
.

Les spectacles de Didier Bezace en diffusion



Le répertoire de Didier Bezace

.
.

Les artistes que j'accompagne

Lien vers la biographie de Simon Abkarian
Simon Abkarian
Tera
Lien vers la biographie de Hovnatan Avédikian
Hovnatan Avédikian
Lien vers la biographie de Didier Bezace
Didier Bezace
L'Entêtement Amoureux
Lien vers la biographie de Romane Bohringer / Lisa Schuster
Romane Bohringer
Lisa Schuster
Lien vers la biographie de Laurie Cannac
Laurie Cannac
Graine de Vie
Lien vers la biographie de Jean-Quentin Châtelain
Jean-Quentin Châtelain
Lien vers la biographie de David Géry et Agnès Sourdillon
David Géry T. d'Or
& Agnès Sourdillon
Lien vers la biographie de Dan Jemmett
Dan Jemmett
Eat a Crocodile
Lien vers la biographie de Franck Lepage
Franck Lepage
Lien vers la biographie de Nicolas Saelens
Nicolas Saelens
Théâtre Inutile
Lien vers la biographie de Ilka Schönbein
Ilka Schönbein
Theater Meschugge
Lien vers la biographie de Patrick Sims
Patrick Sims
Les Antliaclastes
Lien vers la biographie des compagnons d'Ulysse
Les compagnons
d'Ulysse


Contact

Le K Samka
Association loi 1901
12 rue de l’Abbaye des Augustins
24220 Saint-Cyprien

Tél +33 (0)6 11 71 57 06Tél +33 (0)6 11 71 57 06
karinne@ksamka.com



Siret : 799 642 582 000 16 - APE : 9001Z
Licence n° 2 – 1075619 le 12 juin 2014

Inscription à la newsletter
Copyright - Tous droits réservés
Conception de l'alphabet : Christophe Avril
Conception des logos : Dyssia Loubatière

Conception du site François Tomsu / image-virtuelle.com